7 astuces pour devenir un chef en cuisine

cuisine chef

Voulez-vous devenir un chef dans votre propre cuisine et épater votre famille et vos amis avec vos plats ? Il n’est pas nécessaire d’aller dans une école de cuisine, sauf bien sûr si vous voulez devenir un chef professionnel. Suivez ces simples conseils de cuisine et rendez vos plats plus professionnels que jamais ! Et n’oubliez pas : en cuisine et en pâtisserie, ce sont les petits détails qui font la différence !

Choisissez les meilleurs ingrédients

Ne lésinez pas sur le meilleur fromage qui a fait ses preuves, mais qui est légèrement plus cher. Au fond de vous, vous savez qu’en réalité…ils ne sont pas comparables ! Le chocolat de qualité est ce qui fera la différence dans un gâteau. Et n’oubliez pas : les croûtons frais faits à la main sont meilleurs que n’importe quel emballage que vous trouverez au marché. Alors ne vous ennuyez pas !

Assaisonner avec justesse

Bien sûr, les aliments ne doivent pas être salés, mais il n’est pas nécessaire d’aller à l’autre extrême et d’ajouter très peu ou pas de sel ! Vous ne voulez pas que votre nourriture soit fade ! Il est donc bon de suivre la recette, mais faites toujours confiance à votre opinion et à votre palais, et surtout, goûtez toujours vos ingrédients. Toutes les pommes de terre du monde ne peuvent pas être aussi délicieuses par nature. Vous ne pouvez pas avoir exactement les mêmes ingrédients que le cuisinier qui a écrit la recette. Il faut donc toujours goûter, à toutes les étapes de la cuisson et saler ou non en conséquence !

Ne surchargez pas la poêle lorsque vous la faites sauter

Ne surchargez pas la poêle d’ingrédients lorsque vous la faites sauter. Vous devez pouvoir voir le fond de la casserole entre vos ingrédients. Si vous mettez trop d’ingrédients dans le sautoir, la température de la poêle sera réduite et la vapeur créée sera trop importante, ce qui fera échouer le sautoir. Veillez à bien égoutter les ingrédients avant de les mettre dans la poêle et, bien sûr, votre poêle doit être bien chauffée !

Attention aux sauces !

Si la viande ou les légumes sont cuits mais que la sauce ne s’est pas conservée autant qu’elle le devrait, retirez l’ingrédient principal de la poêle et laissez à la sauce le temps d’atteindre le degré de cuisson souhaité. Vous obtiendrez ainsi une viande parfaitement cuite dans une sauce bien mélangée, plutôt qu’un repas trop cuit sur l’autel d’une sauce liée.

Les pâtes doivent être cuites

Ne faites jamais cuire les pâtes moins longtemps qu’elles ne le devraient. Les pâtes à tarte sont bien meilleures lorsqu’elles sont cuites juste assez pour cuire les sucres et caraméliser la croûte. La couleur que vous voulez est « brun » et non « blond ». Tout est dans la modération, n’est-ce pas ? Le brun et le noir ne sont pas loin l’un de l’autre !

Laissez le rôti se reposer avant de le couper

La viande rôtie doit reposer avant d’être tranchée, pour permettre aux jus et aux saveurs de se mélanger. Servez votre viande entière sur un plateau et laissez-lui le temps d’attendre que toutes les salades et les amuse-gueules soient servis. Prenez votre temps ! Vous vous êtes donné tout ce mal pour cuisiner le rôti parfait.

Tentez des expériences tous les jours

Un vrai maître cuisinier n’hésite jamais à essayer de nouvelles idées, même pour les recettes les plus classiques. C’est par l’expérimentation que les saveurs les plus uniques apparaissent. Faites confiance à votre instinct, rappelez-vous que tout va avec tout, tant que vous obtenez le ratio parfait. Et si vous n’y arrivez pas du premier coup ? Ne soyez pas déçu, grâce à nos erreurs, nous apprenons et devenons meilleurs.